Connect with us

Uncategorized

Gretchen Whitmer: ‘There’s Going to Be a Horrible Cost’

Published

on

Trump is often influenced by raw, self-interested politics. He’s looking to win votes in Michigan in November, but right now he’s depriving Michiganders of the help they need, because of his feelings about their governor. How does she make sense of that?

“I’m not sure how to answer the question,” Whitmer said.

Our full interview can be heard on the latest episode of The Ticket.

Subscribe to The Ticket: Apple Podcasts | Spotify | Stitcher (How to Listen)


What follows is an edited and condensed transcript of their conversation.


Edward-Isaac Dovere: Do you remember the first you heard about the coronavirus?

Gretchen Whitmer: You know, in January and February, [thinking] This is a global phenomenon that it’s really just a matter of time. In February, my sister really started sounding the alarm. She was watching it very closely. Our dad is in Florida and we’ve been consistently, for a couple of months, trying to get him to come back to Michigan—frankly, because we’re so concerned about his ability to get the care he might need. He has COPD. And we really started working on him. We still have not been successful. And that’s why I’ve been watching what that governor’s not been doing, increasingly alarmed.

Dovere: What may turn out to be the final “normal” rally of the campaign happened in Detroit on March 9, the night before the Michigan primary. It was a Joe Biden event, and you were there endorsing him. The next day, things started to shut down. Why did that rally go on?

Whitmer: We were getting so much inconsistent messaging from the federal government and we hadn’t seen it occur in Michigan at that juncture. Now, the next day were the first two cases. And that’s when everything went to hyper-speed. But, you know, I’ve thought about that evening, because I’d told people, “We’ve got this virus. We’ve got to stop shaking hands.” We’re doing fist bumps, doing elbow bumps. You know, people were kind of teasing me about it, because they say, “Oh, I can shake your hand,” you know? I think that the inconsistent messaging and the lackadaisical attitude at the national level really undermined the seriousness of the issue for a lot of people. I think it still is.

Dovere: If you could go back in time and talk to yourself the morning of that rally, would you have said to cancel it?

Whitmer: I would say: Start buying every N95 mask I could get my hands on. I would say: Start shutting things down immediately. You know, despite all that, we’ve been more on the aggressive side and have moved faster than a lot of states. And each of those decisions has hurt. It weighs on you. You worry about people losing their jobs and not having money, and businesses that may not open again, and kids that you’re pulling out of school. And even at that juncture, there was conflicting advice even in the medical community.

Uncategorized

Madonna réalisera un film sur sa vie!

Published

on

By

Madonna réalisera un film sur sa vie!

Produit par les studios Universal, ce long-métrage nous fera découvrir l’histoire de la reine de la pop, qui a vendu plus de 335 millions d’albums à travers le monde en 40 ans de carrière.

Le film sera écrit par Madonna et par Diablo Cody, qui a remporté un Oscar en 2007 pour le scénario de Juno. La production sera assurée par Amy Pascal, reconnue pour son travail sur Spider-Man : New Generation et Little Women.

« Je veux évoquer l’incroyable parcours que la vie m’a fait prendre en tant qu’artiste, musicienne, danseuse; l’itinéraire d’un être humain qui essaie de tracer son chemin dans ce monde La musique sera toujours au centre du film. C’est la musique qui me fait avancer et l’art qui me fait vivre. Il y a tant d’histoires inspirantes que personne n’a entendues, et qui mieux que moi peut les raconter? Il est essentiel de partager ma vie en forme de montagnes russes, avec ma voix et ma vision », a révélé Madonna par voie de communiqué.

Madonna

Peter Noble/Getty Images


Rappelons que Madonna a joué dans plusieurs films au cours de sa carrière, dont Evita et Recherche Susan désespérément (Desperately Seeking Susan). Elle a également réalisé deux films : Filth and Wisdom en 2008 et W/E en 2011, récompensé par le Golden Globe de la meilleure chanson. 

​​On ne sait toujours pas quand le biopic de la star prendra l’affiche. D’ici là, cette dernière partage avec ses fans sur Instagram des extraits vidéos des séances d’écriture de ce nouveau projet!





Vous aimerez aussi

Continue Reading

Uncategorized

France Beaudoin: « Je fais partie des filles qui ont fait plusieurs fausses couches »

Published

on

By

France Beaudoin était de passage sur le plateau de La semaine des 4 Julie mardi soir. 

La populaire animatrice s’est confiée à Julie Snyder sur la maternité. Pour elle, avoir des enfants a été quelque chose d’assez complexe.

« Je fais partie des filles qui ont fait beaucoup de fausses couches, avec ce que ça a de difficile. Je pense qu’il y a quelque chose de sous-estimé dans la fausse couche; le vide que tu vis après quand tu veux tant avoir un enfant. J’avais toujours voulu adopter dans ma vie. Mais, comme j’étais rendue à 36-37 ans, je me disais que j’allais en avoir un bio parce que la nature est ainsi faite pis ensuite j’irai adopter. Quand j’ai vu que c’était plus difficile, j’ai inversé les choses, en ne pensant plus nécéssairement que j’allais avoir un enfant bio non plus, mais comme je voulais adopter, je suis partie adopter. »



France Beaudoin a également expliqué qu’elle devait aller en Chine cet été pour que sa fille Juliette découvre ses racines. Le voyage a été malheureusement reporté en raison de la pandémie de coronavirus. 

Rappelons que la vedette est également la maman biologique de Théo, qu’elle a accueilli quelques mois après avoir adopté Juliette. Elle est également la belle-maman de Emmanuel (24 ans) et Delphine (28 ans). 

Cette entrevue s’est d’ailleurs terminée avec un témoignage de son beau-fils. Voyez ce moment touchant ci-dessous : 

On vous invite à visionner l’entrevue complète de Julie Snyder avec France Beaudoin sur le site de noovo!

Vous aimerez aussi

Continue Reading

Uncategorized

Un café de Rosemont propose un pop-up de tacos et de vins nature à partir de demain!

Published

on

By

Le Paquebot Café que l’on connait déjà bien puisqu’il se démarque entres autres pour son kombucha maison et son fameux café-limonade (qui rend complètement accro) a décidé de nous en mettre plein la vue pour la fin de l’été. En formule 5 à 9 tous les vendredis et samedis soirs jusqu’au 3 octobre, ils nous servent de délicieux tacos et une belle sélection de vins nature. Ce Pop-up Tacos Septembre vous donne l’occasion de manger soit sur place, dans la ruelle ou de prendre vos repas pour emporter.

Le Paquebot café sur la rue Bélanger est un incontournable de Rosemont Petite-Patrie depuis 2015. Celui-ci est le premier café de l’île de Montréal à offrir du Nitro cold brew, et c’est d’ailleurs ce qui l’a mis sur la map. Leur service hors pair et la bonne musique nous mettent toujours dans une parfaite ambiance, donc on imagine que leurs soirées Tacos seront vraiment plaisantes pour vous et votre gang!

Notre genre de vendredi 😊🍷Santé!Our kind of Friday 😊🍷Cheers!#chemex #wine #coffee #coffeelove #naturalwine #vinnature #friday #friyay #vendredi #vindredi #coffeelife #mtl #mtlcoffeecrawl #caviste

Posted by Paquebot Café on Friday, July 17, 2020

Au menu, des tacos au porc style Cochinita Pibil et des tacos véganes seront en vente, en plus de petits sides pour ceux qui ne seront pas complètement rassasiés. Niveau alcool, des vins en bouteille ou au verre seront vendu. On y retrouvera le Koppitsch Rosza, le Koppitsch Rèt et le Poderi Cellario Orange. Des bières du moment de la Brasserie Dunham et de La Knowlton Co (qu’on adore!) seront aussi disponibles. D’ailleurs, ils se sont assurés que tout soit vendu à petits prix.

Paquebot Café

2110 Bélanger, Montréal, Qc

Tous les vendredis et samedis de 17h à 21h jusqu’au 3 octobre

Continue Reading

Trending

Copyright © 2020 NewsLagoon | All Content Rights Reserved.