Connect with us

News

Supreme Inequality — behind the unjust agenda of America’s highest court docket

Published

on

Populist fury about in­equality is gripping US politics. It helped propel Donald Trump to victory in 2016 and is fuelling the leftwing presidential campaigns of Bernie Sanders and Elizabeth Warren. Labour’s share of nationwide revenue has fallen sharply since 2000 and the highest 0.1 per cent of Individuals now personal the identical quantity of wealth as the underside 90 per cent.

Some commentators see world­isation and the inexorable rise of China behind the modifications. Others cite human nature within the type of grasping bankers and monopolistic tech giants. However Adam Cohen argues that the blame lies squarely with the US Supreme Court docket.

Over the previous 50 years, he writes in Supreme Inequality, a collection of more and more conservative justices have voted to strip rights and protections from America’s poor and center class and at hand new privileges to the rich and to huge enterprise. At finest, the rulings have hobbled the federal government’s potential to answer financial forces which have harmed unusual individuals; at worst, they’ve given inordinate energy to enterprise pursuits. These in flip have flooded the US political system with cash, capturing the politicians and regulators who are supposed to maintain them in examine.

Since 1970, Cohen writes, the US Supreme Court docket “has been working unrelentingly to guard the rich and the highly effective, and to make the nation extra hierarchical and exclusionary — and it has been succeeding.”

Meticulously researched and engagingly written, Supreme Inequality is a howl of progressive rage towards the previous half-century of American jurisprudence. Cohen, a former New York Instances and Time journal author, builds a complete indictment of the court docket’s rulings in areas starting from marketing campaign finance and voting rights to poverty regulation and legal justice.

The creator livens up the authorized evaluation with tales of unusual individuals comparable to Lilly Ledbetter, a former supervisor at Goodyear Tire & Rubber. She found that she had been systematically paid lower than her male friends for years, solely to lose her discrimination declare when the court docket voted 5-Four that she had filed her go well with too late. To win, she would have needed to complain after her first smaller pay cheque, despite the fact that she didn’t know she was being underpaid on the time.

The conservative majority was equally unmoved by Demetrio Rodriguez, a sheet-metal employee who challenged Texas’s system of college funding. His faculty district of Edgewood, the place the scholars had been 96 per cent black and Hispanic, suffered crumbling buildings and spent 40 per cent much less per pupil than close by Alamo Heights, the place college students who had been 81 per cent white benefited from an Olympic-sized swimming pool. The court docket dominated 5-Four that poor kids weren’t entitled to equality of academic alternative.

Whereas his authorized evaluation is correct, Cohen’s fury makes him overstate the Supreme Court docket’s position. As he acknowledges, America’s highest court docket has been a software of the highly effective for many of its existence — it upheld slave house owners’ rights and racial segregation whereas invalidating employee safety legal guidelines. The court docket did briefly turn out to be a progressive crusader within the 1950s and 1960s, outlawing segregated colleges and defending privateness and abortion rights.

It’s no shock that conservatives, beginning with President Richard Nixon, fought again. Cohen particulars the “hardball techniques” used to drive Democratic justice Abe Fortas off the bench in 1969, and in 2016 to forestall Barack Obama from swinging the bulk to liberal. “One of many fundamental causes for the conservatives’ lengthy standing management of the Court docket”, he writes, “is that they merely appear to have needed it extra . . . have come to look on it with a way of entitlement”.

Within the course of, Republicans created a optimistic suggestions cycle: they appointed conservative justices whose choices disproportionately benefited their social gathering; by permitting unrestrained company election spending, they gerrymandered districts that minimised Democratic voting energy and upheld guidelines that made it more durable for poor, younger and minority voters to forged ballots. That helped Republicans retain management of the presidency and the Senate, permitting them to nominate extra conservative justices.

In Cohen’s view, Chief Justice John Roberts and his band of emboldened conservatives gained’t cease there and can begin attempting to undermine longstanding social protections, together with legal guidelines that assure the proper to unionise and set minimal wages. They might additionally take intention at Congress’s energy to legislate for your complete nation to additional weaken restraints on huge enterprise. “The inequality trajectory the nation is on just isn’t sustainable”, he warns.

Supreme Inequality: The Supreme Court docket’s Fifty-12 months Battle for a Extra Unjust America, by Adam Cohen, Penguin Press, RRP$30, 448 pages

Brooke Masters is the FT’s opinion and evaluation editor

Be a part of our on-line e book group on Fb at FT Books Cafe. Hearken to our tradition podcast, Tradition Name, the place editors Gris and Lilah dig into the tendencies shaping life within the 2020s, interview the individuals breaking new floor and produce you behind the scenes of FT Life & Arts journalism. Subscribe on Apple, Spotify, or wherever you pay attention.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

News

Ce resto italien vous livre de délicieuses pâtes fraîches directement à votre porte!

Published

on

Cet été, ce n’est pas super simple de partir en voyage, à cause de la pandémie. Qu’à cela ne tienne, l’équipe de NIGHTLIFE.CA a trouvé comment vous donner l’impression de voyager: manger!

 

C’est vrai, la nourriture est un excellent moyen de découvrir de nouveaux horizons, sans aller bien loin.

 

Aujourd’hui, on vous parle d’une belle option si vous adorez les pâtes et que vous rêver de découvrir l’Italie sans sortir de chez vous: Ragù Pasta e Vino.

 

Voici 5 raisons de découvrir ce resto italien des plus authentiques:

 

  1. Ragù propose des kits de pâtes fraîches et de sauce prêt-à-cuisiner!

 

En ces temps de COVID-19, où la distanciation sociale est encore de mise, c’est le fun de pouvoir se faire livrer son souper à la maison, de temps en temps. En effet, Ragù propose des kits de pâtes fraîches et de sauce que vous pouvez commander en ligne et préparer directement dans votre cuisine. On adore le concept: il suffit de faire cuire les pâtes 2-3 minutes, de faire réchauffer la sauce et c’est prêt. Miam!

On mentionne aussi que le resto propose des kits de 2 ou de 5 portions, donc c’est parfait pour manger en solo (avec un lunch le lendemain), avec votre chum ou votre blonde, votre date ou avec quelques amis!

 

 

2. C’est comme partir en voyage en Italie!

 

Si vous aimez les pâtes et les saveurs italiennes authentiques, Ragù est vraiment fait pour vous. Que vous soyez déjà allé en Italie ou non, vous savez à quel point le pays est réputé pour sa nourriture délicieuse et pleine de richesse. Les pâtes fraîches, les sauces et les vins proposés par Ragù vous donneront presque l’impression d’y être tellement leurs saveurs sont authentiques!

 

 

 

3. Les pâtes sont incroyables!

 

« Apportez sur vos tables le meilleur de la tradition italienne », c’est la promesse de Ragù! Vous ne pouvez juste pas passer à côté des ravioli, des fusilli, des tagliatelles et des maccheroncini. En plus, tout est fait à la main avec d’excellents ingrédients tels que la meilleure semoule d’Altamura (Pouilles). Coup de coeur pour les tagliatelles, des pâtes aux œufs faites avec des jaunes pour une cuisson parfaite et un goût plein de saveurs dès la première bouchée!

 

 

4. Les sauces sont savoureuses!

 

Au niveau des sauces, l’équipe de Ragù travaille avec un mélange de deux tomates: la toscane pour son goût fort et décisif et la tomate des Pouilles de la société Mirogallo pour sa douceur et son arôme caractéristique. Le secret de la sauce, c’est la méthode de cuisson à l’intérieur du pot, ce qui permet la fusion des différentes saveurs, sans perte de tous les éléments distinctifs des ingrédients de qualité.

 

Sauce Romana, Puttanesca, basilic, bolognese, Arrabbiata: il y en a pour tous les goûts!

 

 

5. Vous pouvez aussi commander du vin!

 

Quoi de mieux que d’accompagner son plat de pâtes d’un bon verre de vin? Justement, Ragù propose un choix de vins italiens, biologiques et artisanaux, pour un match parfait avec votre repas. En plus, les prix sont très abordables (entre 29$ et 36$ environ). Comme ça, pas besoin de faire la file à la SAQ!

 

Pour un repas digne des restos typiques de l’Italie, délicieux et faciles à préparer, pour le côté pratique de la commande en ligne et pour la belle sélection de vins bio, on vous recommande sans hésitation de vous faire livrer du Ragù!

Et pour ceux et celles qui voudraient sortir manger à l’extérieur de vos 4 murs ou de votre balcon, le comptoir Ragù situé au Central ouvre le 16 juillet!

 

Ragù

Commande en ligne ICI.

Plats à partir de 13$

 

LE CENTRAL
30 Rue Sainte-Catherine O, Montréal

Plus de Meilleur de Montréal

Continue Reading

News

Inconduite sexuelle: La maison de disque de Yann Perreau se dissocie de l’artiste

Published

on

Après Maripier Morin et Bernard Adamus et David Desrosiers, une quatrième personnalité du milieu artistique est pointée du doigt : Yann Perreau.

 

Sa maison de disque, Bonsound, vient d’émettre une publication instagram se dissociant de l’artiste suite aux allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles.

 

«Nous nous engageons à procéder de la même façon auprès de tout autre artiste ou collaborateur qui serait visé par de telles allégations.

Nous tenons à saluer le courage de toutes les personnes ayant dénoncé ces gestes et comportements, qui ont trop longtemps été normalisés dans le milieu culturel et notre société en général. Nous vous remercions d’avoir parlé.

Nous croyons les victimes avant tout. Il est temps de changer les choses. Il est temps de faire face au problème et de l’éradiquer.»

 

L’artiste n’a pas encore commenté les faits.

Plus de Divertissement et vedettes

Continue Reading

News

Maripier Morin: Blush Lingerie et BonLook rompent leurs liens avec l’animatrice

Published

on

Dans la foulée des allégations de harcèlement sexuel qui visent actuellement Maripier Morin, l’entreprise montréalaise Blush Lingerie a annoncé qu’elle se dissociait complètement de l’animatrice. 

La griffe de lingerie de luxe pour femmes a décidé d’annuler toutes collaborations antérieures et futures avec la vedette.

Blush Lingerie en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux mercredi soir : 

« Blush s’est toujours efforcé et s’efforcera toujours de rester un espace sûr pour toutes les femmes partout dans le monde, où le soutien et le respect mutuels sont de la haute importance. Nous avons suivi de près la situation entre Safia Nolin et Maripier Morin et avons décidé de retirer la collection Maripier Morin X Blush de notre site Web. Il n’y aura aucune collaboration entre Maripier Morin et Blush dans l’avenir. L’abus, quel qu’il soit, et ce type de comportement n’ont jamais été et ne seront jamais tolérés par nous. Nous apprécions et appuyons le sérieux que vous portez à la situation. »


 

La compagnie BonLook a elle aussi décidé de rompre les liens avec Maripier Morin :

 

Mardi soir, la chanteuse Safia Nolin a affirmé avoir été victime de harcèlement sexuel de la part de Maripier Morin dans une série de publications sur Instagram. Les événements se seraient déroulés en mai 2018. 

« En mai 2018, dans un bar de Montréal, une des femmes les plus populaires de la TV au Québec m’a assault. J’étais en peine d’amour et j’avais beaucoup maigri, elle m’a dit que ça m’allait bien.

Elle m’a dit qu’elle recevait des messages sur IG disant quelle ressemblait à mon ex et elle m’a demandé si ça voulait dire que je la trouvais chaude. Elle me flattait et était à deux pouces de moi et j’étais comme un bloc de glace. Elle m’a demandé mon âge, m’a dit que j’étais jeune et qu’elle pouvait être ma mère. Elle m’a dit qu’elle allait me mettre dans une cage, qu’elle allait me nourrir. Tout cela sur un ton super sexuel et en me caressant les bras. 

Elle a dit des choses racistes. Elle m’a dit « toi à part être lesbienne, t’es quoi? » J’ai dit « Je suis arabe. » Et elle m’a demandé pourquoi j’étais pas dans un taxi. Elle a aussi dit en parlant d’une barmaid « la barmaid noire est fâchés parce qu’elle est noire. ». Et elle a rajouté « Je ne suis pas raciste, mon anus est petit comme celui d’une asiatique. »

Après ça, elle m’a mordu la cuisse tellement fort que j’ai eu un bleu énorme pendant deux semaines. La première soirée c’est le soir où elle m’a mordu. On voit ses dents pis un début de bleu de le milieu. J’ai crié au meurtre dans le bar ellement ça m’a fait mal. C’est pas parce que la personne en question est une femme et qu’elle mesure 4p11 que c’est pas du harcèlement sexuel. Ça fait deux ans que j’essaie de me rentrer ça dans la tête. Ces propos restent du harcèlement, peu importe qui le fait vivre à qui. 

J’ai peur de dire c’est qui, mais voilà un indice: C’est Maripier Morin »



Mercredi, Maripier Morin a répondu aux allégations de Safia Nolin via ses réseaux sociaux : « Bonjour à tous, je suis plutôt assommée par ce qui se passe en ce moment, mais je trouve important de parler de la situation. close Safia est une autrice-compositrice-interprète que j’aime et que j’estime beaucoup. J’adore ses albums, sa personnalité sans compromis, son caractère, son franc-parler, sa spontanéité et sa grande sensibilité. Je ne dis pas ça pour faire beau. Safia, je l’écoute, je la suis et je l’apprécie.

Je me souviens moi aussi de ce samedi du mois de mai 2018, après un spectacle, je me suis rendue au bar à l’invitation de Safia. On était entre amies, on faisait la fête, on lâchait notre fou. Le lendemain, Safia m’a envoyé une photo accompagnée d’un « lol » d’une marque que je lui aurais faite sur la cuisse. Ce n’est que quelques jours plus tard, lorsque qu’elle m’a envoyé une nouvelle photo de la marque, que j’ai alors réalisé que j’aurais eu un comportement répréhensible. Je m’en suis immédiatement excusée. Je n’aurais pas su lire ou comprendre la limite que j’aurais pu franchir. Si tel fut le cas, je m’excuse encore et je suis toujours profondément désolée. Jamais au grand jamais je n’aurais voulu prendre avantage de notre proximité, mais je suis consciente qu’il n’y a que moi qui ressent cela.

À la suite de sa publication hier, j’ai tenté de communiquer avec Safia pour en parler. Elle n’était pas à l’aise de le faire et je respecte son choix. Dieu sait qu’il m’est arrivé d’en vivre des situations d’excès et d’abus de la part de certaines personnes. C’est déplorable de réaliser qu’il m’est arrivée d’être l’une de ces personnes ce soir-là. J’en suis profondément désolée de la situation. »

Vous aimerez aussi

Continue Reading

Trending