Connect with us

Divertissement

Thriller mystérieux pour Jude Law et Naomie Harris

Published

on

Critique de The Third Day, nouvelle mini-série événement de HBO avec Jude Law et Naomie Harris, à voir sur OCS.

Après The Young Pope et The New Pope HBO et Sky Atlantic font à nouveau équipe avec Jude Law pour une mini-série événementielle de 6 épisodes. La série a été créée par Dennis Kelly et Felix Barrett. Kelly est surtout connu pour être le créateur du thriller de conspiration Utopia, tandis que Barrett est le directeur artistique du Compagnie de théâtre britannique Punchdrunk. A première vue, la série est somme toute banale avec une histoire de personnes coincées sur une ile. Mais The Third Day est une série un peu spéciale, coupée en trois parties : été, automne et hiver.

Les trois premiers épisodes sont la partie « été » et suivent le personnage de Jude Law. Quant aux 3 derniers épisodes, « l’hiver », ils suivent le personnage de Naomie Harris. Mais entre les deux parties, un épisode spécial – automne – sera diffusé le 3 octobre prochain. Contrairement aux parties une et trois, la deuxième partie de la série n’est pas composée de trois épisodes. Au lieu de cela, le volet spécial « automne » prendra en fait la forme d’un événement théâtral immersif qui sera filmé et diffusé en direct de Londres en une seule prise continue, sans coupures.

Une île étrange

The Third Day se concentre ainsi sur un homme, Sam (Jude Law), et une femme, Helen (Naomie Harris), qui se rendent tous les deux sur une mystérieuse île britannique à des moments différents. Les habitants de l’île semblent cacher un sombre secret et souhaitent conserver leurs traditions quel qu’en soit le prix. Notez aussi que la série est basée sur une véritable histoire liée à cette île très étrange.

Osea a été achetée dans les années 1900 par un philanthrope qui voulait transformer l’endroit en un camp / centre de réadaptation pour les alcooliques et les toxicomanes en convalescence. La série explique que cet homme était peut-être Jack l’Éventreur, l’assassin d’au moins cinq travailleuses du sexe dans l’East End de Londres à la fin des années 1880. Ça donc froid dans le dos.

Dans la partie 1, on suit donc Sam, un père de famille désorienté de trois enfants (deux filles et un garçon, comme il aime à le répéter), qui après avoir été témoin de quelque chose de terrible, se retrouve sur l’ile d’Osea. Alors qu’il découvre les coutumes religieuses perturbantes des habitants, Sam va commencer à devenir parano.

Les trois épisodes suivants, « Hiver », se déroulent plusieurs mois plus tard et se concentrent sur une autre nouvelle venue sur l’île. Helen (Naomie Harris) arrive accompagnée de ses filles Ellie (Nico Parker, le portrait craché de sa vraie mère Thandie Newton) et Tallulah (Charlotte Gairdner-Mihell), dans le cadre d’une fête d’anniversaire mal planifiée qui va prendre une mauvaise tournure. Elles découvrent également qu’Osea regorge d’indigènes qui se comportent bizarrement et, une fois de plus, la paranoïa monte.

Une histoire de famille

Pour le moment, nous avons pu voir uniquement les trois épisodes de la première partie ainsi que les deux premiers de la partie Hiver. On ne sait pas comment la partie Automne –qui pour des raisons évidentes n’a pas été mise à disposition des critiques – sera visible, mais il est dit qu’elle sera disponible en ligne.

Les différentes parties sont séparées mais on comprend rapidement qu’elles sont liées entre elles. L’histoire est ainsi structurée de manière intéressante et les différents twists vont mettre les pièces du puzzle en place. Mais en fin de compte, même si elle est intéressante, la série reste une histoire déjà vue. Cela n’empêche pas d’apprécier le suspens et le jeu impeccable des acteurs. La photographie et les paysages de l’île sont aussi splendides.

En sous-texte, la série traite du deuil, de traumatisme et d’abandon. On ne rentrera pas trop dans les détails pour laisser la surprise des retournements de situation, mais il y a clairement plus derrière les bizarreries de l’île. The Third Day est un drame familial avant tout, même s’il contient certains moments qu’on pourrait qualifier d’absurdes et de clichés.

The Third Day met également en vedette Katherine Waterston, Emily Watson et Paddy Considine qui sont tous très bons dans leur rôle respectif. Emily Watson est toujours géniale dans tout ce qu’elle fait et ce rôle n’est pas une exception

The Third Day est disponible sur OCS à raison d’un épisode chaque mardi.

Crédit ©HBO

Divertissement

CBS renouvelle NCIS : Los Angeles et NCIS: New Orleans

Published

on

By


2019 – CBS

CBS tient à sa franchise NCIS : elle vient de renouveler NCIS: Los Angeles et NCIS: New Orleans.

NCIS: Los Angeles aura droit à une saison 11, et NCIS: New Orleans à une saison 6. La présidente du divertissement de CBS, Kelly Kahl, a précisé que les deux séries faisaient partie des piliers de la chaîne. Avec leurs histoires héroïques et leurs stars, elles ont réussi à attirer des fans loyaux et passionnés.

NCIS: Los Angeles et NCIS: New Orleans sont respectivement cinquième et sixième en termes d’audiences et de taux sur la cible des 18/49 ans pour les drames de CBS.

La chaîne a déjà renouvelé beaucoup de ses séries : NCIS, Blue Bloods, FBI, Magnum P.I., Criminal Minds, God Friended Me, Young Sheldon, Mom et The Neighborhood.

Le finale de la saison 10 de NCIS : Los Angeles sera diffusé le 19 mai. Celui de la saison 5 de NCIS : New Orleans sera diffusé le 21 mai.

Source : TV Line

Continue Reading

Divertissement

Justice League : Zack Snyder dévoile des images inédites de Batman

Published

on

By

À l’occasion du Batman Day, Zack Snyder a partagé des clichés inédits du Chevalier Noir de Ben Affleck en attendant son retour dans la “Justice League : Snyder’s cut”.

Bientôt le retour de Ben Affleck

Pour commémorer le Batman Day, Zack Snyder a partagé des images inédites du Chevalier Noir. Via son compte Twitter, il rappelle que Ben Affleck sera prochainement de retour dans la peau du justicier masqué à l’occasion de la Snyder’s Cut de Justice League. Ben Affleck a enfilé le costume du Dark Knight à trois reprises. En 2016 dans Batman V Superman et dans Suicide Squad, et en 2017 dans Justice League. Après l’échec de ce dernier, l’acteur a annoncé abandonner le rôle, alors qu’il prévoyait initialement de réaliser et de jouer dans The Batman. Tandis que le blockbuster a été récupéré par Matt Reeves et Robert Pattinson, Ben Affleck sera finalement de retour à l’occasion de la Snyder’s cut de Justice League.

Batman prêt à revenir

Face à l’échec financier et critique de Justice League, Warner Bros Studios a autorisé la sortie d’une nouvelle version. Zack Snyder, contraint d’abandonner le tournage du film à cause du décès de sa fille, a vu sa vision de Justice League saccagée par son successeur : Joss Whedon. Ainsi, face à cette déception, Zack Snyder et Warner Bros Studios ont donc décidé d’offrir aux fans une nouvelle version. Un film alternatif qui proposera la vision finale du cinéaste, d’une durée de presque 4 heures, qui sera diffusé sur HBO Max en 2021. Le film permettra le retour du casting originel, une fin alternative et une version plus développée que le film de 2017.

Ainsi, parmi les super-héros qui reviendront dans la Snyder’s Cut, il y a bien évidemment le Batman de Ben Affleck. Pour accompagner le Batman Day, Zack Snyder a partagé des clichés inédits de son personnage dans Justice League. À travers un post Twitter, le réalisateur a dévoilé une photographie sublime du Chevalier Noir accompagné d’un message plutôt cool :

Batman, c’est nous tous… il est notre rage face à l’injustice… il est seul, comme nous voudrions tous pouvoir l’être, face à un système corrompu qui souhaite opprimer et exploiter… il est cet enfant brisé, qui fouille les ruelles sombres de l’âme humaine pour équilibrer le monde.

Continue Reading

Divertissement

Review pilot – The Third Day avec Jude Law, on continue ou pas ? — Just about TV

Published

on

By

Le pilot de The Third Day a été diffusé le 14 septembre par HBO, Sky Atlantic, et en France par OCS. La série met en scène Jude Law dans un univers aux débuts angoissants, et qui devrait se révéler terrifiant. Composée de six épisodes d’une heure diffusés chaque semaine et un épisode spécial, la mini-série est découpée en deux parties qui changent de protagonistes et donc d’acteur principal au bout de trois jours, soit trois épisodes. 
Jude Law est le personnage que nous suivons dans la première partie « Summer » (été) tandis que Naomi Harris reprend le flambeau pour «Winter » (hiver). Chaque partie suit l’arrivée d’un personnage sur une île au large des côtes anglaises et accessible seulement à marée basse, quand la route est dégagée. Lorsque Sam (Jude Law) arrive sur l’île, un festival d’été se prépare.
Chose surprenante : un épisode spécial de douze heures, filmé en direct et intitulé « Autumn » devrait servir de transition ! 
Alors, que vaut le pilot de The Third Day ? 

  • Une mise en scène dynamique et dérangeante

La série est en partie produite par Punchdrunk, une compagnie de production de théâtre interactif, qui est venue mettre sa touche, que ce soit dans la photographie, la mise en scène ou le découpage des actions. Et cela se sent dans cette mise en scène dérangeante qui fait se poser des questions au spectateur sur le déroulement des événements. 
Au visionnage, on remarquera que certaines actions semblent se combiner, pour intensifier l’expérience du personnage. Par exemple, Sam est dans l’auberge. Pendant quelques secondes, on le voit errer dans les rues, puis il est de nouveau dans l’auberge : on comprend qu’il ne sait pas exactement quoi faire, il hésite, se pose des questions.
A certains moments, on n’est pas sûr : est-ce un rêve, une hallucination ou la réalité ?

  • Une atmosphère d’angoisse qui s’installe très efficacement

Ce qui est frappant avec ce pilot, c’est de constater à quel point il devient prenant rapidement. Pendant les cinq premières minutes, on regarde en essayant de saisir l’univers, comme à chaque fois qu’on commence une nouvelle série. Les cinq suivantes passent en un clin d’oeil tant on a tout à coup été saisi par une intrigue qui commence violemment, et nous voilà ensuite en train d’observer ce personnage migrer inconsciemment dans un univers dont on sent qu’il est dangereux. Les scènes ont fait mouche : notre curiosité est piquée au vif, et avec elle, un autre sentiment est né, de l’angoisse !
Angoisse qui va continuer à monter en intensité de manière très subtile, avec une efficacité née du peu d’éléments qui étaient ce sentiment de crainte. Tout a l’air normal, et en même temps, rien n’a l’air normal. Le spectateur, avec sa distance supplémentaire par rapport au personnage, le sent instinctivement.
On note que cette angoisse est intensifiée par le fait qu’elle retombe parfois, apportant un sentiment de sécurité factice, de doute sur l’aspect malveillant de l’île : par exemple avec l’aubergiste candide ou la touriste américaine qui semble venue de son plein gré. Lorsque l’angoisse revient, elle revient par conséquent d’autant plus fort, avec des personnages toujours très crédibles et un Jude Law qui s’efface au profit du personnage de Sam.

  • Une photographie très belle et une atmosphère attirante

Enfin, un autre des points forts de ce pilot et probablement de la série est son atmosphère attirante tout en suscitant paradoxalement la méfiance. Ces côtes grisâtres, ces grands espaces vides, ces intérieurs cosy, ces tons bruns de bois chaud et ces verts intenses installent le spectateur dans un lieu qu’il connaît sans connaître : ces endroits ruraux qui semblent connectés à la nature mais un peu trop isolés d’une civilisation rassurante. Il y a une véritable atmosphère de nature hostile, avec cette route noyée sous les flots, aussi belle à voir de face, barrant l’horizon, que de haut, serpentant sur la mer, seul passage vers la liberté, ou la fuite… 
Les déguisements du festival, aperçus brièvement par la vitre de la voiture, ont cet aspect viscéralement angoissant, vaguement païens, avec ces robes de moine et ces figures déformées en toile de jute. Il en va de même pour cette fête, dans le pub, le soir, où trop de promiscuité et où tout le monde porte du vert laissent une impression désagréable, comme ce sentiment que tout est orchestré et préparé, cet aubergiste candide qui voit du bon chez tout le monde… Sans oublier d’autres éléments pour lesquels nous vous laissons la surprise.

  • Alors on continue The Third Day ?

C’est un grand oui ! Faut-il encore l’expliquer ?! Regardez et vous comprendrez…

Continue Reading

Trending

Copyright © 2020 NewsLagoon | All Content Rights Reserved.